La rentrée de nos chiens sur www.lechienmonami.fr

DIRE OUI à un autre regard, celui d’une relation amicale envers tous les chiens.

 

Tous nos chiens ont désormais leur site web : www.lechienmonami.fr, une initiative portée par la SEEVAD* et développée avec ALOKI Conseil, tel un accélérateur de bien-être animal, qui oeuvre pour l’évolution et le respect des droits du chien

 

Le chien plébiscité comme étant le meilleur ami de l’homme
83% des français (1) considèrent que le chien est le meilleur ami de l’homme. Force est de constater,
en 2019, que le chien ne reçoit pas en retour toute la bienveillance à laquelle il devrait prétendre au
regard des bienfaits que sa présence génère et de la place qu’il occupe au sein des familles.

Parfois considérés comme « nuisibles » dans les lieux publics, dans les relations de voisinage (insalubrité, nuisances sonores, insécurité), on constate un accroissement des actes de maltraitance ordinaire, des écueils éducatifs grandissants entraînant d’une part un mal-être chez les chiens, d’autre part un risque constant d’accidents de morsures canines et autant d’abandons dans les refuges.

« Le chien mon ami » est le premier grand collectif pluriprofessionnel qui a pour mission de réhabiliter le chien aux yeux de tous, lui conférer un statut d’être sensible certes, amis surtout celui de meilleur ami de l’homme. « Le Chien, mon ami » en devient une expression naturelle, un parcours de convergence vers une meilleure connaissance du chien, une meilleure compréhension de son extraordinaire faculté d’adaptation dans notre monde citadin, au 21ème siècle. Une des missions des vétérinaires, des comportementalistes et des éthologues qui ont participé activement à l’élaboration des travaux de recherche pour approfondir ce niveau de connaissances en éthologie canine est celle d’accompagner et de transmettre aujourd’hui au plus grand nombre.

Le chien mon ami, c’est une plateforme web de recherche de professionnels du chien engagés à suivre des pratiques amicales

En France, près d’1 acquéreur de chiot sur 2 fait appel à un professionnel de l’éducation canine dans sa première année ou collecte des informations de sources variées pour apprendre à bien
s’occuper de son chien. Mais comment les accompagner à considérer au plus tôt les besoins physiques et mentaux de leur compagnon à quatre pattes ? Comment éviter les dégâts occasionnés par le chien ou le développement d’une agressivité croissante, en raison d’un déficit d’activités mentales et sociales, sans pour autant se tourner vers un dressage coercitif, celui qui aggraverait son mal-être, son anxiété ainsi que sa réactivité ?

Une première : l’observatoire national du chiot

 

Dans une logique de compréhension des pratiques à l’égard des chiens, Le chien mon ami lance ainsi un questionnaire en ligne et anonyme, qui collecte et analyse le parcours d’acquisition du chiot dans sa famille au cours de la première année.

 

Cette base de données unique sera un outil indispensable à la compréhension des origines des chiens, des prises de décisions dans les premiers mois de vie des chiots, de la gestion quotidienne des difficultés rencontrées dans l’éducation ou l’acceptation du chien dans les espaces publics, de la compréhension des canaux d’informations sélectionnés par les possesseurs de chiots pour trouver des solutions…

Futur ou ancien acquéreur de chiots, venez renseigner votre parcours, le mode de vie de votre chien et les difficultés rencontrées la première année en remplissant ce questionnaire en ligne accessible à tous.

Un baromètre annuel du chiot permettra à l’équipe « Le chien mon ami » d’interagir efficacement avec les pouvoirs publics, les autorités, les acteurs de la protection animale, les législateurs, les médias, les professionnels et les centres de formation en bien-être animal ou en éducation canine…et faire évoluer ainsi la perception du chien pour qu’elle coïncide étroitement à ce que l’on connaît de plus sur un plan scientifique et éthologique.

Il est urgent que cela change !

Vous pouvez consulter les « bons conseils d’amis » sur le comportement du chien, rechercher un professionnel, répondre à l’observatoire du chiot et vous inscrire à la newsletter Le chien mon ami.

 

Tous ensemble nous pouvons changer les gestes quotidiens punitifs, les regards, les incompréhensions, les attitudes de rejet, nous pouvons normer les méthodes de dressage du chien pour que toutes ces actions soient conformes au bien-être animal et reflètent le degré d’affection que nous porte chaque jour « Le chien mon ami« .

*Seevad : Société Européenne d’ Ethologie vétérinaire des Animaux Domestiques
(1) Sondage d’opinion SCC en 2001